FORUM DES GAYTIK : Underground gay boy

Marre des clichées véhiculés par la communauté homosexuelle ? Tu te sens incompris, tu ne te retrouve pas par ces images ? Voici GAYTIK un forum pour toutes les personnes attirées par la culture dark aussi bien musicale que littéraire ou cinématographique
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 musique et sacrifice de bouc...

Aller en bas 
AuteurMessage
lumieredelune
Membre Gaytik
Membre Gaytik
avatar

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 31
Localisation : Belgique, Wavre
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: musique et sacrifice de bouc...   Jeu 21 Fév - 19:53

Jacques Attali, dans son ouvrage Bruits, remarque :

« Si la musique est nécessaire à l’homme, c’est parce qu’elle l’aide à affronter ce qui menace sa survie : la violence, en lui fournissant une preuve de la possibilité d’y échapper. Cette fonction première, accumulée pendant des millénaires, a accompagné la construction des rituels de canalisation de la violence. Le plus souvent, ceux-ci se sont constitués autour de la désignation de boucs émissaires dont le sacrifice a polarisé la violence et permis au groupe de vivre en paix. (…)

Je m’attacherai donc ici à montrer que la musique remplit la même fonction métaphoriquement : elle est simulacre du sacrifice du bouc émissaire.

Pour ce faire il me faut établir :
-d’une part que le bruit est violence : il dérange. Faire du bruit, c’est rompre une transmission, c’est débrancher, c’est tuer. Faire du bruit est un simulacre de meurtre ;
-d’autre part, que la musique est canalisation du bruit dans une direction particulière, organisation du bruit en un sens ; en cela, elle est mise en forme, hiérarchisation des bruits et simulacre de sacrifice d’un bouc émissaire. »

Plus loin l’auteur signale encore :

« Ecouter du bruit, c’est un peu comme être menacé de mort. Ecouter de la musique, c’est assister à un meurtre rituel, avec ce que cela a de dangereux, de coupable, mais aussi de rassurant. Applaudir, c’est réaffirmer, après l’écoute de la violence canalisée, le possible retour, par les spectateurs, à la violence essentielle. »

La musique, à priori la bonne musique bien bourrine que nous écoutons avec délice, définie comme organisation du bruit et comme métaphore du sacrifice du Bouc Emissaire : c’est pas Metal ça ?
Pensez-vous que votre attirance pour le Metal soit née de votre envie de vous prêter à des rituels sanguinolents ?
Le Metal canalise-t-il vos envies de killing spree ?

Sur un plan moins dix millième degré, je trouve le rapprochement entre écoute de musique et rituel assez intéressant, n’avez-vous pas tendance à le vivre comme tel ?

Développez, argumentez construisez, j’veux faire cramer les cervelles !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/aktarum
lumieredelune
Membre Gaytik
Membre Gaytik
avatar

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 31
Localisation : Belgique, Wavre
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: musique et sacrifice de bouc...   Sam 23 Fév - 4:17

Ça fait deux jours que j'ai posté ce sujet et je constate que personne ne répond...

Peut-être est-ce trop complexe... Si c'est le cas, faites le remarquer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/aktarum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: musique et sacrifice de bouc...   Sam 23 Fév - 12:35

Pour ma part, je pense que tout cela est plutot négatif pour le métal, genre musical à part entière. Ce n'est pas un bruit inaudible, puisque nous l'écoutons... Certains ne supportent pas le Classique, qui parfois peut etre également d'une certaine violence sonore.

Je mettrai plutot cela sur l'évolution des cultures.

Il est vrai que la musique, par contre, prend une part tres importante dans les tribus primitives, lors d'évènements, comme le passage à l'age adulte, ou le décès d'un membre de la communauté. Elle semblerait donner une certaine force, habiter les esprits, prendre la personne en question et l'accompagner la où elle doit aller.

Le bouc émissaire, je suis d'accord, c'est la personne qui est jugée responsable de tous les troubles du moment, qu'il faut supprimer et offrir par son sacrifice. C'est une pensée triviale visant à stoper les maux en sacrifiant l'objet supposé de ces mêmes maux. Utilisation de l'image puis destruction de l'image.

Alors justement, la musique ne serait elle pas une image ? Peut être, cela est assez difficile à déterminer, car la musique à notre époque, quelque chose de très personnelle, le ressentis sera différent d'une personne à l'autre. Pour ma part, le métal n'est pas signe de sacrifice de bouc émissaire fictif. Je vais être très terre à terre, je pense plutôt qu'il s'agit seulement d'un genre musical, avec ses codes, ses histoires etc.

Pour ce qui est de la cannalisation de la violence, je ne trouve pas que le métal la cannalise, il l'éveil. Le public métalleux n'est généralement pas d'une finesse exemplaire.

L'idée du sacrifice me derange quelque peu, je ne pense pas que les métalleux ont conscience eux memes du sacrifice hypothétique qu'ils font.



Molag UTTAR
Revenir en haut Aller en bas
lumieredelune
Membre Gaytik
Membre Gaytik
avatar

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 31
Localisation : Belgique, Wavre
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: musique et sacrifice de bouc...   Lun 25 Fév - 1:05

Merci pierre.

Mais l'idée de rapport entre les envies, voir les fantasmes, liés à la musique me fait... brrrouuuaaaa...

[très "imagé" n'est-ce pas]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/aktarum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: musique et sacrifice de bouc...   Lun 25 Fév - 9:04

Mais c'est un plaisir Mon cher A.

J'espere que tu vas bien ces temps ci, je pense à toi.


Molag UTTAR
Revenir en haut Aller en bas
lumieredelune
Membre Gaytik
Membre Gaytik
avatar

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 31
Localisation : Belgique, Wavre
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: musique et sacrifice de bouc...   Mer 27 Fév - 16:43

Oh !

Ah bon ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/aktarum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: musique et sacrifice de bouc...   Mer 27 Fév - 17:03

Vous savez bien que je ne suis indifférent à vos charmes cher A.
Revenir en haut Aller en bas
lumieredelune
Membre Gaytik
Membre Gaytik
avatar

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 31
Localisation : Belgique, Wavre
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: musique et sacrifice de bouc...   Mar 11 Mar - 20:08

C'est fort agréable à lire !

Il me semble que mon topic se transforme en dialogue.

Personne n'est intéressé par ce genre de sujet ? :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/aktarum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: musique et sacrifice de bouc...   Mar 11 Mar - 20:35

Qu'importe, du moment que Monsieur A. me répond.

Les Autres ? Qu'ils restent là où ils se trouvent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: musique et sacrifice de bouc...   

Revenir en haut Aller en bas
 
musique et sacrifice de bouc...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» musique normande
» musique Scandinave
» Où pratiquer la musique aux alentours de Dijon?
» Weldon Boudreau ( Musique acadienne)
» FB et la Musique classique(RTL)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DES GAYTIK : Underground gay boy :: LE COIN DES ARTISTES :: LITTERATURE-
Sauter vers: