FORUM DES GAYTIK : Underground gay boy

Marre des clichées véhiculés par la communauté homosexuelle ? Tu te sens incompris, tu ne te retrouve pas par ces images ? Voici GAYTIK un forum pour toutes les personnes attirées par la culture dark aussi bien musicale que littéraire ou cinématographique
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le "goth" sectariste

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le "goth" sectariste   Sam 2 Fév - 12:56

Je suis toujours étonné de voir à quel point les Hommes ne peuvent vivre seuls, mais paradoxalement, ils ne s'entendent guère mieux.

Quel rapport avec le milieu goth ? Le ridicule.

Quoi de plus gerbant qu'un rassemblement de "goth", de plus ininteressant qu'un regroupement de personnes soit disant rebèles mais bouffées par le néant le plus total.

Il semblerait que ce coté "rebele" soit le lien fondateur de ce type de regroupement, faut il encore que cela soit justifié, ce qui ne l'est en aucun cas. Rebele ne veut pas dire insulter à tout va et cracher sur tout ce qui bouge. J'ai une profonde antipathie pour ce genre de regroupement sans réelle signification.

Le but d'un rassemblement est le partage d'idées, plus ou moins communes, mais le grand danger reste l'effecement de ses propres convictions au profits de celles du groupe. Alors voila le probleme dans les rassemblements "goth", les idées sont lamentables et puériles, les personnalités on ne peut plus formatées, un effacement total de la personne.

Bizarrement, cela s'applique aux gays, et bien autre encore . . .


Molag UTTAR
Revenir en haut Aller en bas
willstein
Gaytik en Herbe
Gaytik en Herbe
avatar

Masculin Nombre de messages : 41
Age : 44
Localisation : Saint-Etienne
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Et uen fois de plus d'aoccord, Mr Uttar...   Dim 3 Fév - 19:01

Peut-être est-ce l'inéluctable marche vers le couperet final qui apporte la sagesse, mais je ne peux que conforter l'opinion de Mr Uttar. Que de de déceptions en ayant fréquenté le milieu !

Une communauté, pour paraphraser Mr Uttar, n'est-elle pas par définition un ensemble de personnes partageant les mêmes intérêts, les mêmes attraits, et, a forciori, marchant à peu près du même pas pour s'enrichir mutuellement ?

L'illusion est tombée. Le mouvement gothique, en soi, n'est plus que l'ombre de lui-même. A-t-il été seulement ? Je me pose cette question. Le mouvement goth ne se résumerait-il, en fin de compte, qu'à une immense plaisanterie commerciale vidée de tout fond philosophique ?

Le gothisme - à mon point de vue - c'est la culture du beau ; paradoxalement, une ôde à la vie, voire une exaltation de l'édonisme ; une véritable réflexion sur la jouissance de l'existence que je résumerais, en citant Pierre Desproges, par "vivons heureux en attendant la mort" !

Pour aborder ce côté rebelle, oui, Mr Uttar, il fut peut-être un temps où le mouvement représentait bel et bien une marque de protestation. Epoque définitivement révolue.

Le gothisme a été dilué, banalisé, et c'est là tout son malheur.

Je reste membre de Gaytik, dont je porte sommes toutes haut les couleurs tant l'initiative est unique et admirable, mais par pitié, revenons à des points essentiels : le goth, ce n'est pas que du cd et du dvd !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/willsteinviktor
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Dim 3 Fév - 21:51

Absolument d'accord, nous aimons l'Art, bien qu'il s'agisse d'une aberration de le nommé comme tel.Nous aimons la vie, nous aimons ce qu'elle nous offre, tous ces plaisirs humains, la nourriture, le vin, l'amour, la mort, la puissance des sentiments, mais aussi leur revers destructeurs.

Ou est parti tout cela ? Mort avec Baudelaire, Poe et bien d'autres ?

Etre goth est désormais n'etre qu'un dechet puant écoutant du métal. La raccourci est facile, certe, mais il présente bien les choses.

LE goth est mort pour moi, il est mort quand les grands auteurs du XIXe ont quitter le monde pour les profondeurs de la terre.

Tout n'est qu'un rachat commercial, vous etes tombé en plein dedant.
Revenir en haut Aller en bas
Darkness
Ancien Gaytik
Ancien Gaytik
avatar

Masculin Nombre de messages : 942
Age : 31
Localisation : Argenteuil / Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Dim 17 Fév - 13:18

Tiens, c'est marrant parce que j'ai participé à une rencontre entre goths et métalleux, hier en fin d'après-midi. J'ai pas eu le sentiment que nous nous la jouiions rebelles comme tu le dis Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Dim 17 Fév - 22:17

Il ne vaut mieux ne pas en avoir conscience à la limite, c'est tellement pathétique.

Enfin ils font bien ce qu'ils veulent, ils n'iront pas bien loin, à la limite la aussi on s'en moque, il faut bien des personnes ayant un bas niveau dans la société...
Revenir en haut Aller en bas
A.
Membre Gaytik
Membre Gaytik
avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 28
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Mer 20 Fév - 15:31

Je ne parlerais que très peu du mouvement gothique, n'y appartenant pas. [enfin si je ne parlais que des mouvements que je fréquente, je crois que je pourrais me contenter de me taire]

Tout mouvement culturel a un début, des variations (ici le batcave, par exemple), des interractions, et se prolonge indéfiniement. le classissisme n'est pas mort, et ne mourra jamais. je Jazz survit. Il en est de même par le mouvement gothique.
Seulement, le marché s'approprie tout, et même l'art, même les idées. Il les revend sur fond d'attitudes, de comportements, de "pré-pensant", de mainstream pour reprendre la terminologie de ce cher JF Bizot avec tout ce que cela présuppose.
Tout n'est pas noir ou blanc, il y a tout de même des créations intéressantes aujourd'hui dans le jazz, dans le punk, dans le blues, dans la britpop, dans l'indus et j'en suis persuadé dnas le mouvement gothique. Il existe à ce moment là une nouvelle "sous-culture" au sens sociologique du terme, contre culture du mouvement passé d'origine et relativement "underground" toujorus pour reprendre un vocabulaire Bizotien (un espèce de "néo gothicisime", en marge du mouvement originel). Le tout est de le trouver, et cela n'est possible qu'en se détachant du "mouvement d'origine" et en s'ouvrant.


Si j'avais à émettre un avis général, je dirais que tout mouvement culturel n'est qu'à prendre, et non à assimiler. Un miouvement culturel, c'est une masse d'idées, d'icones, d'esthétique et de façons de concevoir l'art et le monde. C'est infiniement riche, mais il est parfaitement dangereux de s'enfermer dans un seul univers. C'est applicable à tous les mouvements; qu'ils soient des cultures au sens traditionnel du terme ou des présupposées communautés (ne prenons qu'un exemple: la communauté gay).
Ne vivons pas dans un modèle Anglophone, où l'intégration n'existe que par le gorupe (vous êtes noir, catholique et punk avant tout), assumons pleinement le modèle assimilationniste français: nous sommes des individus libres, conscients, avant tout autre caractéristique identitaire (de là découle cette si belle laïcité). Ce n'est pas renoncer à soi-même, c'est au contraire s'ouvrir à d'autres soi. Il est illusoire de penser qu'une communauté, c'est une vie. C'est un élément, un instantané, une partie, mais non un tout. S'enfermer, c'est laisser pourrir son identité, se la voir absorbée et réduire à ce que l'on vous dit d'être, et l'on a vu les dérives de ce système.

Si vous critiquez le mouvement gothique dans son intégralité, sortez en et ouvrez vous à une diversité. Tous les mouvements se complètent et sont inter-actifs entres eux; le gothicisme ne ce limite pas qu'à son mouvement, les éléments se retrouvent un peu partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mr-a-is-here.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Jeu 21 Fév - 13:27

Je ne parlais pas tellement du mouvement en lui meme, chaque mouvement évolue, mais des personnes se disant membres de ce mouvement.

C'est le meme probleme dans chaque groupe, il y a ceux qui méritent d'en faire parti, et ceux qui y sont arrivés uniquement pour l'apparence.

Je n'appartiens à aucun groupe, je m'appartiens à moi meme.



Molag UTTAR
Revenir en haut Aller en bas
lumieredelune
Membre Gaytik
Membre Gaytik
avatar

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 31
Localisation : Belgique, Wavre
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Jeu 21 Fév - 19:38

Parler de regroupement, sur un forum de même regroupement n'est pas quelque peu hypocrite ?

[Ça fait longtemps n'est-ce pas...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/aktarum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Jeu 21 Fév - 23:34

Le forum se veut goth ... mais l'est il ? NON, et je le crie haut et fort.

D'un coté tant mieux, il ressemble plus à une mosaïque, mais hélas une mosaïque avec un motif quelque peu trop recurrent...

Alors non ce n'est pas hypocrite, car je ne me focalise pas uniquement sur un regroupement, mais sur tous les regroupements.

Les regroupements sont pour les faibles, seuls les plus forts peuvent penser par eux même, sans le soutien de leur entourage.

Ensuite vient le regroupement par gout, bien plus bénéfique, mais faut il encore qu'il soit composé lui meme de personnes vraies, pensantes, afin d'avoir des échanges productifs.

Content de te revoir ici Lumieredelune
Revenir en haut Aller en bas
A.
Membre Gaytik
Membre Gaytik
avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 28
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Jeu 21 Fév - 23:57

Je n'ai strictement rien de gothique, je viens ici pour découvrir, haha. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mr-a-is-here.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Ven 22 Fév - 16:29

J'ai moi meme rien de goth. Je suis moi, et uniquement moi.

Je ne cherche pas à m'identifer à autre chose qu'à moi.


Quoi de plus important que le Soi ? Rien, puisqu'il est la clé de tout, nous vivons avant tout avec nous meme, alors autant être en accord avec notre Moi.
Revenir en haut Aller en bas
azhael666
La horde
avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 33
Localisation : derrière toi !
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Dim 24 Fév - 8:40

mouais ... en fait non ...

à force de trop se regarder on finit par ne plus voir les autres,
et à force de trop s'admirer on finit par ne plus apprécier les autres.

M. Uttar, tu critiques beaucoup, mais finalement,
je crois que tu ne t'intéresse pas à autre chose qu'à toi-même.
TES photos, TES poèmes, TA musique, TES idées ...
non pas que l'oeuvre soit mauvaise,
mais l'auteur a une forte image d'égocentrique et d'asocial.

pour en revenir au débat,

le "style goth" est un moyen de reconnaissance pour renforcer
une dynamique de language, faciliter l'approche par une
conivence préalable, je pense qu'il s'agit plus
de communication que d'identité.

ceux qui aiment les ambiances sombres et baroques s'habillent en noir
et se maquillent, ok, l'intérêt premier c'est que ça leur permet
d'aborder plus facilement quelqu'un ayant la même apparence
avec le sous entendu qu'ils ont tous deux les mêmes goûts.

ça ne vous est jamais arrivé de perdre une heure à draguer un mec,
pour finalement entendre "ah mais moi je suis pas pédé ! désolé !"
alors que le message de départ était pourtant clair,
quand vous avez vu son beau petit cul moulé dans un jean
taille basse, sa boucle d'oreille de macho et peut-être même un T-shirt
rose "F*** me, I'm famous !" (bon, ok je pousse un peu loin, là)

le pourquoi du sectarisme, je pense qu'il vient d'une appropriation
abusive de ces codes, par des gens qui ne partagent pas les goûts,
mais cherchent à bénéficier de l'image qu'ils renvoient.

"je m'habille comme un goth passque ouaich ça fait tip top trop la classe"
(et à côté, il écoute Lorie et Evanescence, mais il a jamais,
JAMAIS entendu parler de Punish Yourself ... navrant !)

c'est justement à cause de petits crétins dans le genre qu'on se dit,
"mais bordel ! 'peuvent pas s'habiller autrement ! j'voulais parler à
un goth et c't'abruti me cause de JJ Goldman ! la honte !"
exaspérés par une telle perte de temps, certains adoptent de
nouveaux codes, et d'autres revendiquent les codes existants.

pour ce qui est des regroupements en masse,
le manque d'originalité vient de la convergeance des gouts.

pour le côté rebelle, je croyais plutôt que ça revenait au mouvement
punk (ANTI - SO -CIAL ! AN - TI - SO - CIAL !)

bon, la semaine prochaine, si je suis en forme je vous apprendrai comment convertir un hétéro à l'homosexualité par le fist f***ing
en le préparant avec un plot de chantier et un jeu de boules de pétanque.

soyez sages Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Dim 24 Fév - 12:32

Tu as totalement raison, je me regarde beaucoup, vraiment, mais justement, je regarde également beaucoup autour de moi. J'ai compris que l'observation est une grande force, qu'elle soit dirigée vers soi ou vers l'environnement.

Je n'ai pas connaissance jusqu'à aujourd hui de m'etre encencé sur mon propre travail, puisque je n'en parle que tres peu. Le publier n'est pas signe d'auto-apologie.

Et tu sais, il faut aussi savoir ce détacher des images véhiculées, car ce que tu dis de moi, c'est ce que tu me repproche. Applique à toi même ce que tu regrette ailleur. Enfin je l'avoue, cela demande un certain travail, et l'envie de chercher au fond pour découvrir les personnes, malgré ce qu'elles peuvent paraitres.

Mais hélas bien souvent il n'y a que peu de chose derriere, expérience personnelle, basée la aussi, uniquement sur l'observation, peut etre est ce par ma faute, ou parce que les gens n'ont vraiment rien dans le fond.

Peut etre les deux.

Généralement les regroupements n'ont rien de bon, je suis navré, mais c'est ma pensée, tu ne l'a feras pas changer. C'est une sorte d'amalgame de pseudo personnalités, souffrant de l'isolation, ne pouvant exister seul. La bien aussi, c'est une généralisation, il y a des groupes de pensées, de réflexion, dont le but principal est de débatre sur la société actuelle.

De plus les regroupements de ce genre sont dangereux, c'est de la que naisse les entrainements de foule, l'endoctrinement etc. Car les gens qui y adhèrent sont généralement faibles, faibles seuls, mais forts à plusieurs. C'est un cercle viscieux.

Donc goth sectariste n'est qu'une forme de ces regroupements, il en existe hélas bien plus, sur tout et rien, car la solitude est pour beaucoup un mal, la solitude rend vulnérable, surtout, elle nous mets face à nous meme.


Molag UTTAR l'Egocentrique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Dim 24 Fév - 14:28

D'ailleur, je pense à autre chose qui peut etre lier, les banlieues, j'ai toujours été étonné de voir dans quelle misère les gens vivaient, mais le plus étonnant est que ce sont ces memes habitants qui provoquent cela.

Est ce leur culture qui en est l'origine ? Probablement, les Européens ont le goûts du propre, du grand, les autres ethnies bien moins...

Alors la culture est une chose à préserver évidement, mais il faut savoir aussi l'adapter. Trouvez vous normal que les commerces, les médecins, les infirmieres, fuient les banlieues ? Doit-on dire "amen" à la violence qui y regne sous prétexte que les résidants sont pour la plus part étrangers ? La peur d'être insulté de raciste, ou autre ? Enfin jusqu'à aujourd hui, lorsque l'on va dans un pays, on adopte ces coutumes, ce n'est qu'une question de respect et de politesse. Cela ne veut en aucun cas dire rejetter ces croyances, juste s'adapter. Je suis navré de le dire, mais les étrangers en France ne sont pas adaptés, ils ne veulent pas s'adapter, peut etre la aussi un probleme de culture... Mais jusqu'à aujourd hui, les Africains, les Arabes ne sont pas réputés pour le respect de l'autre ... En Europe non plus, nous avons fait fort aussi, mais à leur différence, nous avons su tirer des leçons de ces carnages passés.

Serai ce dans la nature des ces peuples d'etre violent? Irrespectueux ?
Je vois tout de meme des familles Arabes ou Africaines totalement adaptées, gardant leurs croyances, tout en s'étant intégrées, parlant un français correct, connaissant les bases de l'histoire de notre pays.

Pour revenir aux banlieues, elles ressemblent plus à des mini Afrique au mileux de la France, les quartiers typés sont toujours agréables, lorsqu'ils sont accueillant pour tout le monde. Les Banlieues ne sont que des gheto dont les responsables ne sont pas tellement l'Etat, mais ses résidants. Faut il limiter leur implantation ? Certainement, on ne peut pas accueillir tout le monde, d'autant plus qu'une bonne partie d'entre eux ne sont la que pour l'argent sans se soucier du pays qui les accueillent.

Je précise que cela n'est pas une vision xenophobe, raciste ou autre, juste celle d'un français qui a un temps soit peu respect pour son pays, pour ses valeurs.

Je tiens aussi à préciser que bcp de français ne font guerent mieux.

Des avis ?

(je me prépare aux foudres des admin, comme à mon habitude)


Molag UTTAR
Revenir en haut Aller en bas
Musashi
Membre Gaytik Confirmé
Membre Gaytik Confirmé
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 29
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Lun 21 Juil - 0:19

petit hors sujet : on a bien de le virer le Uttar sinon j l aurais descendu.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missparamount666
Ancien Gaytik
Ancien Gaytik


Féminin Nombre de messages : 605
Age : 29
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Lun 21 Juil - 21:10

Ce que je trouve deg moi c'est les gens qui généralisent et qui creusent pas.
Certes il y'en a qui font ca par pur "rebellisme"8comme il est coutume de dir^^)
Et y'en a d'autre qui ont compris que pour s'éclater ont peut toujorus tomber dans le grotesque parce que c'est juste trop marrant de voir les gens se scandaliser devant un haut de forme mis avec des tongues (exemple!).
M'enfin moi ce que j'en dis...
^^
Relax les gens!Peace and love!Vive la vie!Hare Krishna est en vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://missparamount666.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Sam 23 Aoû - 21:44

Un regroupement "goth" ... j'crois que j'ai du en vivre un ou plutôt subir un, une fois dans ma vie, lol.
C'est vrais que c'était très euuu "true rebelz 666". Enfin au moins, j'ai pu rigoler pendant pas mal de temps Razz
De toute façon, je n'aime pas les lieux ou ya tout plein de monde. Donc en fait, j'supporte pas les regroupements.
Puis yen a toujours qui vont chercher à imposer leurs envies ... ça m'saoule, j'préfère ne fréquenter que les personnes avec qui ya vraiment un truc qui passe___ et peut importe qu'elles soient gothiques ou autre chose ^^

Un regroupement goth, c'est un peut comme une réunion de famille ... berk Very Happy Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
drugstarboy
Architecte
avatar

Masculin Nombre de messages : 942
Age : 30
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Mer 27 Aoû - 15:32

Ici on parle du sectarisme gothique, c'est a dire les goth sectaire. Ceux qui ne suportent pas que l'on s'habille, écoute ou pense autrement que d'une certaine façon. Il y en a pas mal je trouve. Mais c'est presque un article inutile on va tous dire pareil : c'est pas bien, niah niah ouverture d'esprit et tout. ( a moins qu'un goth sectaire ne vienne s'oposer )

_________________
LE YURIRZHI EST TOUJOURS APRES TOI !!! Tu as juste a te retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/drugstarboy
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Jeu 28 Aoû - 14:13

Ah ouay, tu parles de ceux qui n'veulent pas inclure le metal dans le mouvement goth. Si t'écoutes pas Sisters Of Mercy ou Bauhaus (par exemple), t'es pas goth ^^
Ba perso, j'adore tous ces groupes là, tout autant que certains groupes de métal.
J'pense qu'ils vivent dans la nostalgie d'une époque ou effectivement, le mouvement goth tourné autour de la batcave, new-wave, dark-wave, cold-wave, etc ...

Dans un sens, j'trouve que l'Indus, l'EBM, l'électro-dark, ... sont des suites plus logique que le metal. Musicalement parlant hein Smile
Parce que c'est quand même bien réel, la musique goth évoluait vraiment en dehors du metal ... la plupart du temps, les gens de ces cultures se détestaient entre eux.
Les metaleux allaient taper sur du goth.
Et musicalement, c'est complètement différent.

Donc j'comprend d'ou vient l'rejet ... mais ils ont oublié l'essentiel : l'ouverture musicale ^^

Bon ya du sectarisme goth qui va plus loin que le combat goth/metaleux ... mais c'est celui-ci que j'ai le plus rencontré.

J'adore arrivé sur un forum goth très puriste et lâcher une playlist, ou je prend plaisir à mettre des groupes de metal, par ci par là. La réaction des gens est intéressantes Razz
Revenir en haut Aller en bas
Darkness
Ancien Gaytik
Ancien Gaytik
avatar

Masculin Nombre de messages : 942
Age : 31
Localisation : Argenteuil / Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   Ven 23 Jan - 12:36

Provocateur, va !

Perso, je ne me cantonne pas à un son goth parce que je me considère comme tel. J'écoute du Métal aussi, du classique, j'ai même l'album de la bande son d'un film alors....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le "goth" sectariste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le "goth" sectariste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelqu'un pourait me dire ce qu'est une "highlights"?
» Halte aux "Racketiciels"
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» Les "dynasties" industrielles Normandes.
» "krupnik"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DES GAYTIK : Underground gay boy :: LE COIN DES ARTISTES :: LITTERATURE-
Sauter vers: